Le Parcours en quelques mots

Parcours sur le Lauhribar : une densité piscicole remarquable

Le Laurhibar est une rivière  située en Basse-Navarre. C’est un affluent en rive droite de la Nive. La longueur de son cours est de 28,1 km. Il prend naissance à Aussurucq, à l’altitude 892 mètres, près du col de Burdin Olatze descendant d’une étroite vallée coincée entre la crête du Pic du Béhorléguy et le massif des Escaliers. Cascades, parois rocheuses s’enchainent. Il devient plus facilement accessible lorsqu’il rencontre les prairies de la vallée de l’Ergaray et se jette dans la Nive, à la limite entre les communes de Saint-Jean-Pied-de-Port et Ispoure, à l’altitude 152 mètres.

Dans sa partie haute, il s’appelle l’Ilhunatzeko erreka. Le Laurhibar traverse neuf communes1 et  trois cantons. Dans le sens amont vers aval – Aussurucq (source), Alcay-Alcabehety-Sunharette, Mendive, Lecumberry, Ahaxe-Alciette-Bascassan, Aincille, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Jean-Pied-de-Port et Ispoure.
Soit en termes de cantons, le Laurhibar prend source dans le canton de Mauléon-Licharre, traverse le canton de Tardets-Sorholus et conflue dans le canton de Saint-Jean-Pied-de-Port.

Affluents du Laurhibar :
– Ilhunatzeko erreka, du col de Burdin Olatze
– l’Arbaretcharbaretchéko erreka, 1,5 km
– l’Eskalerako erreka, 3,4 km, du bois d’Inharxuri
– le Lekunbeko erreka ou Lékiméko erreka, 1,8 km
– le Harraskako erreka, 2,3 km
– Gahalarbeko erreka ou Sorhotako erreka, 3,1 km
– l’Oihartzeko erreka, 1,9 km
– l’Urrutiko erreka, 1,8 km
– Saindu Xiloko erreka, 2,4 km, du bois de Saint-Sauveur
– le Curutchetako erreka, 1 km
– l’Etcheberriko erreka, 1,9 km
– Ezteneko erreka ou Behorlegiko Ur Handia, 9,5 km, du col de Landerre (1 072 m)
– Errekaldeko erreka du Gatarre
– Urrutiko erreka de Bascassan
– Harzubiko erreka, 13,3 km, d’Ainhice-Mongelos