Le saumon des Nives, une richesse naturelle du Pays Basque

Par Sabrina Corrieri (avec Christophe Roux)Publié le 18/01/2018

C’est un poisson étonnant capable de parcourir 5000 kilomètres à travers l’océan avant de revenir sur son lieu de naissance pour se reproduire…

Le saumon de l’Atlantique est souvent associé à la Norvège, le Canada ou l’Ecosse pourtant on le trouve aussi ici au Pays Basque dans la Nive et ses affluents. Il y a même connu un âge d’or jusqu’au début du XXe siècle.

Aujourd’hui des pêcheurs passionnés œuvrent pour sa sauvegarde et étudient son parcours de sa naissance à sa mort. Le bassin des Nives est une zone propice à la reproduction du saumon sauvage : une zone de montagne avec une eau très oxygénée et froide. La température est l’élément déclencheur de la reproduction : elle débute dès que l’eau atteint 8 degrés. Si les saumons se font rares aujourd’hui, le bassin des Nives était au XXe siècle une destination de pêche du saumon de premier plan au niveau européen.

Des revues spécialisées de l’époque en attestent. Elles étaient en partie rédigées en anglais et s’adressaient aux touristes britanniques nombreux à venir pêcher le saumon sur les Nives.

On compte aujourd’hui environ 500 saumons en moyenne par an dans le bassin des Nives alors qu’ils étaient 150 il y a 20 ans. Si elle est en progression aujourd’hui la population de saumons a longtemps été en déclin pour de multiples raisons : pollution, crues, barrages.

Les pêcheurs amateurs pointent aussi du doigt les pêcheurs professionnels qui barrent l’estuaire de l’Adour avec des filets dérivants. Ils ponctionneraient trop la ressource selon les pêcheurs amateurs qui voudraient plutôt développer la pêche de loisir à la ligne. Une pêche de passionnés car certains passent des heures dans l’eau sans jamais attraper un seul saumon. En effet ce poisson migrateur cesse de se nourrir dès son retour en eau douce. Pour le faire mordre à l’hameçon il faut donc avoir un sacré coup de chance.

Pour autant des associations militent pour développer cette pêche de loisir et la faire redevenir comme autrefois un atout touristique pour la région.